Hébergement

Comte de beurges

Marquis de bologne

Hugues d'escoz

Les gentilshommes pêcheurs

Tarifs
Petit déjeuner inclu
1 Personne
72€ / Nuit
2 Personnes
84€ / Nuit

Comte de beurges

Le comte Louis François de Beurges (1782-1860), député
de la Haute-Marne, châtelain de Reynel, acquit Ecot
vers 1847. Il fit ériger l’église actuelle du village dédiée
à la nativité de la vierge. Sa petite-fille était une amie
d’enfance de l’épouse de Paul Verlaine qui séjourna
fréquemment dans ces lieus si romantiques de Reynel
et probablement d’Ecot … Où il y composa peut-être
quelques célèbres vers.

La chambre se situe au rez-de-chaussée avec vue sur l’étang. Elle possède une salle d’eau, des toilettes séparées et d’un lit double.

Tarifs
Petit déjeuner inclu
1 Personne
74€ / Nuit
2 Personnes
86€ / Nuit

Marquis de bologne

La famille Capizuchi exilée en France sous François Ier fut maître d’Ecot pendant les XVIIè et XVIIIè siècles. Elle a compté parmi sa descendance des cardinaux de haut rang. Le Marquis Charles Camille de Bologne-Capizuchi (1717 - 1793), général émérite de Louis XV et dernier représentant de la lignée, contribua à considérablement développer la sidérurgie sur le site par l’intermédiaire des frères Michel (de 1768 à 1839), dures et habiles en affaires, et parmi les 10 plus riches maîtres des forges de France sous l’empire.
Le marquis était aussi un grand maître de vènerie. Il organisait des chasses qui sont restées à la postérité dans les fameux récits cynégétiques du marquis de Foudras (1800-1872) qui était son neveu.
La noblesse du marquis s’éteignit sur l’échafaud après avoir clamer ces célèbres mots: «Je donne mon âme à Dieu, mon cœur au Roy et mon cul à la république».

La chambre est située au premier étage et donne sur l’étang. Elle s’enrichit d’une alcove, d’une salle d’eau, des toilettes séparées et possède un lit double.

Tarifs
Petit déjeuner inclu
1 Personne
74€ / Nuit
2 Personnes
86€ / Nuit

Hugues d'escoz

Le seigneur Hugues d’Escoz fidèle serviteur de St Louis (Louis IX) est mort bravement en février 1250 au cours de la bataille de Mansourah lors de la 7e croisade. Dans ses mémoires le sire de Joinville rapporte ce fait d’arme ainsi : «Là fut navré Monseigneur Hugues d’Escoz de trois glaives au visage».
Son fils Jourdain né en 1229 à Ecot-La-Combe, croisé depuis 1248, est blessé en lui portant secours et fait prisonnier. Il restera en terre sainte jusqu’en 1254 date de sa libération suite au paiement d’une forte rançon.
Sous la fenêtre de la tour ouest du château la présence d’une coquille sculptée atteste de la participation aux croisades des seigneurs d’Ecot.

La chambre est située au premier étage et offre une très belle vue sur l’étang et le village d’Écot. Elle vous attend dans une ambiance chevaleresque et chaude. Elle est équipée de deux lits d'une personne, d’une salle d’eau et de toilettes séparées.

Tarifs
Petit déjeuner inclu
1 Personne
56€ / Nuit
2 Personnes
68€ / Nuit

Les gentilshommes pêcheurs

Cette chambre est un hommage au Marquis de Foudras (1800 - 1872), créateur duroman cynégétique, qui relatât les chasses mémorables du marquis de Bologne, son inspirateur d’oncle. L’un de ses plus fameux récits, «Les gentilshommes chasseurs» dont un chapitre est consacré au marquis de Bologne et à Ecot, est un éloge à la nature, à la chasse et aux chiens.
Par analogie et en la mémoire du marquis nous avons dédié cette chambre aux amoureux de la pêche à la mouche.

La chambre est située au premier étage et donne sur la porterie du château. Équipée de deux lits d’une personne, elle possède une salle d’eau avec toilettes.

Chambres d’hôtes
à la gentilhommière des eaux bleues

« La gentilhommière est ouverte les vendredis, samedis et dimanches. La réservation
est obligatoire. »


Dominant l’étang et la digue « la gentilhommière des eaux bleues » vous accueille avec
plaisir et chaleur pour un séjour hors du temps.
Cet ancien presbytère transformé en maison d’hôtes est une bâtisse de caractère. Elle date
de la moitié du XIXe siècle, époque à laquelle le Comte de Beurges, maître des lieux fît
ériger l’église.
Totalement rénovée et réaménagée, elle dispose de 4 chambres confortables et chaleureuses
avec salle d’eau et sanitaires individuels. Afin de stimuler votre curiosité et découvrir le riche
passé du site, chaque chambre porte le nom d’une personnalité d’Ecot la combe.
L’immense comble, à la charpente remarquable, constitue un vaste espace singulier de détente, de récréation et de plaisirs.
Vous serez séduits par cette imposante bâtisse et sa vue unique sur l’étang mais aussi par la porterie du château et le village et par le calme du site. Nous vous conseillerons, au gré de vos envies et de balades nonchalantes, de découvrir les nombreuses curiosités alentours.
Le soir, les convives de la gentilhommière ont la possibilité de satisfaire leur appétit à la Taverne des trois fontaines implantée de l'autre côté de la digue. Sa table, sans prétention, vous propose des spécialités et des produits locaux et régionaux.


« Charme, calme, confort et chaleur constituent les conditions idéales pour un séjour
de ressourcement loin du tumulte des villes. »